Châbons

Lutrin 2

Étape 2 derrière l’église

Où ?

sur le terre-plein situé derrière l’église de Châbons.

L’illustration :

« labours dans la vallée de la Bourbre », aquarelle (1877)

Le lieu :

A proximité de l’endroit où la Bourbre prend sa source, ce terre-plein offre une vue très dégagée sur toute la vallée et, par temps clair, jusqu’aux premiers reliefs du massif du Jura. L’église elle-même, Notre-Dame de l’Assomption, est assez remarquable. Livrée au culte en novembre 1897 pour remplacer un édifice trop petit et dégradé, elle a été érigée grâce aux soutiens des Chartreux, du marquis de Virieu, de l’État, de la commune de Châbons et des paroissiens. Elle est la seule, dans le diocèse de Grenoble, à être bâtie sur le plan de la croix grecque. On y remarquera notamment les vitraux (offerts par chacun des hameaux du village) et le tabernacle en bois de l’ancienne église.

Le lieu et Jongkind :

L’artiste est venu fréquemment sur ce petit promontoire situé tout près du château de Pupetières et face à la chapelle de Milin où il se rendait souvent. De ce poste d’observation, il balayait la campagne et les agriculteurs qui s’affairaient dans les champs de la vallée. Dans cette aquarelle qui prend la vallée en enfilade, le peintre fait la part belle au doux vallonnement qu’il affectionnait tout particulièrement. Dans une autre aquarelle, « labours à Châbons » réalisée trois semaines plus tard, Jongkind choisit le panorama face à lui et inclut le massif de la Chartreuse.